ATTRAPE SON
Rémy Tardieu, Clélia Barthelon, artistes plasticiens (diplomés de l’école supérieures d’arts de clermont métropole) 
en co-construction avec la Direction de la Culture de la ville de clermont ferrand (Flore Brasquies-Chargée du secteur musical, Emilie Bion-Chargée de coordination du pôle médiation, Fanny Martin-chargée des arts visuels), la Direction de la Petite Enfance (Laurence Chazareix, Responsable Relais Parents Assistants Maternels école maternelle Jean de La Fontaine, Marjorie PERRIN-Animatrice Relais Parents Assistant(e)s Maternel(le)s LAFAYETTE), la direction de la vie associative (Patricia Planche- Directrice du centre G.Brassens à clermont ferrand, Véronique CAMARERO, Chragée de mission Centre d’Initiation à l’Art petite enfance). Le Centre Pompidou, Direction des publics Service de la médiation culturelle (Eloïse Guénard-Chef de projet Ecole Pro). 
Projet financé par le Centre d’Initiation à l’Art, la Direction de la Culture et le Centre Georges Brassens.Des liens ont déjà été créés avec: Nicolas MARYNIAK du service logistique de la ville de clermont-ferrand et Blatin Diffusion, société spécialisée dans la prestation technique liée au spectacle et à tous types d’évènements.
- OBJECTIFS
travailler sur la question du paysage sonore urbain 
la liaison entre l’espace urbain et le corps, leur perméabilité, leur complémentarité. 
L’enfant doit être au coeur du projet 
les objectifs sont les suivants: 
PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER 
La voix et l’écoute sont très tôt des moyens de communication et d’expression que les enfants découvrent en jouant avec les sons, en chantant, en bougeant. Les enfants écoutent pour le plaisir, pour reproduire, pour bouger, pour jouer…  
Apprendre à Distinguer le sens de l’ouïe des autres sens. 
Associer la perception à l’organe correspondant. 
Écouter avec attention des sons. 
Prendre conscience de son environnement sonore. 
Situer une ambiance sonore dans l’espace et le temps, en nommant (si possible) les sources. 
Localiser des sons 
DÉCOUVRIR LE MONDE, son quartier 
Que l’enfant comprenne par une expérience sensible toutes les problématiques spatiales et sonores, la mobilisation du sensible par la vie urbaine, les enjeux de conflits 
Que l’espace public urbain n’est pas seulement composé de bulles privatives hermétiques les unes aux autre bien que nous occupons chacun une place particulières. 
Comprendre que la dimension sonore contribue à définir une ville, un quartier, un environnement social (logement, travail, transport, loisirs). Les problèmes de partage de cet espace (un accord collectif), 
FAVORISER LES RELATIONS ARTISTES/ENFANTS/ACCOMPAGNANTS/PARENTS 

DÉROULÉ 
Les artistes proposent une série de trois ateliers autour des bruits de la ville en direction des 0-6 ans (trois ateliers d’une heure pour les 0-3 ans et deux ateliers d’une heure trente pour les 3-6 ans). Sur des temps d’une heure, les enfants expérimenterons différents dispositifs interactifs. 
Les professionels de l’enfance, les assistantes maternelle, les artistes guident l’enfant dans son experimentation et l’exploration des sons. 
Les prises de vues video et photo, les enregistrements, les productions réalisées seront matières pour les restitutions avenir. 
Les séances se cloturent par une écoute collective de précurseurs de musique bruitiste. 
SEANCE 1: 
les cornets d’écoute 
Les enfants fabriquent et décorent des cornets qui leur serviront «d’amplificateurs a sons». Une activité plastique adapté autours d’un objet fédérateur. Qui les accompagnera tout au long des ateliers. 
l’installation 
La séance se poursuit, les enfants sont invités à pénétrer dans une intallation de différents dispositifs sonores à activer.